mobility

Plan Mobilité Entreprise: comment ça marche

Chez OpenFleet, nous croyons en l’importance de la mobilité durable pour réduire les émissions polluantes et favoriser une meilleure qualité de vie au travail. C’est pourquoi nous pensons que le Plan Mobilité Entreprise, dont l’autopartage peut faire partie, est une mesure nécessaire et efficace au service de la transition énergétique en France. Dans cet article nous allons expliquer qu’est-que c’est et comment le mettre en marche.

Plan de Mobilité : bien plus qu’ une démarche obligatoire

Conformément à l’article 51 de la loi de transition énergétique, si une entreprise compte plus de 100 employés, elle est obligée de mettre en place un Plan de Mobilité. Au-delà de cette obligation, adopter un PDM présente de nombreux avantages pour une entreprise :

  1. Attractivité accrue : En montrant de l’engagement envers la qualité de vie au travail des employés, une entreprise devient plus attrayante pour les talents, facilitant ainsi leur recrutement et leur fidélisation.
  2. Démarche RSE concrète : une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) se matérialise par des actions concrètes en faveur de l’environnement et de la société.
  3. Accessibilité améliorée : Grâce à un PDM bien pensé, un site peut devenir mieux accessible, avec un plan de déplacement plus efficace pour les collaborateurs.

Penser collectivement : Un PDM inter-entreprises

Le Plan de Mobilité peut s’appliquer entre entreprises d’une même zone d’activités. Elles peuvent en effet collaborer et développer un PDM inter-entreprises. Cette approche permet de répondre de manière globale aux besoins des collaborateurs, clients et fournisseurs qui transitent par la zone, tout en offrant des solutions pertinentes et efficaces.

Les éléments clés d’un Plan de Mobilité sur-mesure

Le contenu d’un Plan de Mobilité dépend des besoins spécifiques de chaque entreprise. Toutefois, voici les grandes lignes sur lesquelles se construit un PDM efficace (à adapter selon le contexte) :

  1. Nouvelles pratiques de travail : Favoriser le télétravail jusqu’à 2 jours par semaine, aménager les horaires en fonction des heures de pointe, encourager la visioconférence, etc.
  2. Transports en commun : Aller au-delà des 50% de prise en charge obligatoire sur les abonnements de transports en commun pour les salariés, offrir des titres de transport aux nouveaux embauchés, etc.
  3. Mobilités actives : il s’agit de favoriser par exemple les déplacements urbains des employés en vélos, avec des installations pour les garer, ou même avec la mise à disposition d’une flotte de bicyclettes.
  4. Mobilités partagées : ce chapitre est au cœur des services offerts par OpenFleet. La mise en place d’un service d’ autopartage en entreprise permet de réduire les coûts de gestion de flotte, en améliorer l’efficacité, optimiser le plan de déplacement des employés, tout en réduisant les émissions CO2.
  5. Modes de déplacements d’entreprise avec un moindre impact sur l’environnement: par exemple avec la mise en place d’une politique de déplacement qui privilégie le train à l’avion lorsque possible, une électrification de la flotte automobile de l’entreprise, et aussi l’ouverture de sa propre flotte de véhicules à usages particuliers – en plus que pour les trajets professionnels.
  6. Optimisation de la logistique : Etablir des processus de logistique plus vert et éteindre un cahier de charge de transport moins polluant pour les fournisseurs et partenaires aussi. Mutualiser les livraisons, établir un cahier des charges strict pour les partenaires de livraison/chargement, etc.

Les phases de mise en oeuvre du Plan de Mobilité:

Selon l’ADEME, entre le lancement de la démarche et la mise en application du plan, il faut compter entre 6 et 18 mois pour voir les résultats concrets.

Voici le processus de mise en œuvre d’un votre Plan de Mobilité :

  1. Préparation : Choix d’une équipe dédiée et fixation d’un budget.
  2. Diagnostic : flux de déplacements, profils de mobilité des salariés, impacts environnementaux et financiers des déplacements.
  3. Plan d’actions avec des objectifs concrets et un calendrier précis, qui est transmis a la suite à l’Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM) du territoire.
  4. Application
  5. Suivi et évaluation

L’autopartage: une démarche parfaitement intégrée dans le PME

L’autopartage peut jouer un rôle important dans la mise en place d’un Plan de Mobilité d’Entreprise (PME) en offrant des solutions de mobilité flexibles, économiques et écologiques pour les salariés. Voici comment l’autopartage peut aider dans la mise en œuvre d’un PME :

  1. Réduction du parc automobile : L’autopartage permet à une entreprise de réduire le nombre de véhicules détenus en propre. Plutôt que d’avoir une flotte de véhicules individuels pour chaque employé, l’autopartage permet de partager plusieurs véhicules entre les salariés. Cela peut conduire à une réduction significative des coûts liés à l’entretien, l’assurance et l’achat de véhicules, tout en minimisant l’empreinte carbone de l’entreprise.
  2. Encouragement du covoiturage : L’autopartage facilite le covoiturage en permettant aux employés de partager un véhicule pour se rendre au travail ou se déplacer lors de missions professionnelles. Cette approche favorise l’utilisation optimale des ressources et réduit le nombre de véhicules sur les routes, contribuant ainsi à réduire les embouteillages et les émissions de gaz à effet de serre.
  3. Mobilité flexible : L’autopartage offre aux employés une mobilité plus flexible. Ils peuvent réserver un véhicule uniquement lorsque cela est nécessaire, évitant ainsi d’avoir un véhicule individuel qui reste inutilisé une grande partie du temps. Cela répond aux besoins spécifiques de mobilité de chaque employé sans imposer de contraintes rigides.
  4. Accès à des véhicules propres et récents : Un solution d’autopartage comme celle offerte par OpenFleet est parfaitement adaptée à une flotte de véhicules électriques, hybrides ou à faibles émissions, contribuant à la réduction de la pollution atmosphérique et à l’adoption de pratiques de mobilité plus durables.
  5. Facilitation des déplacements professionnels : Pour les déplacements professionnels ou les réunions à l’extérieur, l’autopartage permet aux salariés d’avoir facilement accès à un véhicule adapté à leurs besoins sans avoir à gérer les formalités liées à la location traditionnelle de véhicules.
  6. Suivi et optimisation : Les plateformes d’autopartage fournissent des données précieuses sur l’utilisation des véhicules, les itinéraires empruntés et les émissions de CO2 générées. Ces informations permettent aux entreprises de suivre l’impact environnemental de leur mobilité, d’identifier les opportunités d’optimisation et de prendre des décisions plus éclairées pour leur PME.

En résumé, l’autopartage joue un rôle clé dans la mise en place d’un Plan de Mobilité d’Entreprise en offrant des solutions de déplacement flexibles, durables et économiques pour les salariés. Cette approche permet de réduire les coûts, d’améliorer l’efficacité des déplacements professionnels, de diminuer l’empreinte carbone et de contribuer à une mobilité plus responsable au sein de l’entreprise.

Chez OpenFleet, nous sommes convaincus qu’un Plan de Mobilité bien pensé est une clé essentielle pour concilier performance économique et respect de l’environnement. Notre équipe d’experts est à votre disposition pour vous aider à intégrer l’autopartage pour réussir la transition vers une mobilité plus responsable.