homme avec une calculatrice et un ordinateur entrain de calculer le cout de sa flotte de véhicule

TCO (Total Cost of Ownership) : comment évaluer le coût d’une flotte de véhicules ?

L’évaluation du coût d’une flotte de véhicules va au-delà du simple achat. Dans cet article, nous explorons le TCO (Total Cost of Ownership), englobant les frais d’achat, d’exploitation et d’entretien, ainsi que le TCM (Total Cost of Mobility), qui intègre les coûts liés à la mobilité globale.

Comprenez ces indicateurs essentiels pour maîtriser et optimiser les dépenses de votre flotte.

Le TCO (Total Cost of Ownership) d’une flotte automobile : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’une entreprise gère une flotte de véhicules, il est essentiel de comprendre le concept du TCO (Total Cost of Ownership), également appelé coût total de possession. C’est un indicateur clé pour évaluer le véritable coût de chaque véhicule d’une flotte d’ entreprise sur toute sa durée de vie.

TCO : Définition

Le TCO englobe l’ensemble des coûts associés à un véhicule, bien au-delà de l’achat initial. Cela comprend les coûts d’acquisition, d’exploitation, d’entretien, de dépréciation, d’assurance, ainsi que les coûts administratifs et technologiques liés à la gestion de parc automobile.

Distinguer les différents TCO d’une flotte automobile

Il est important de noter que le TCO peut être divisé en trois catégories distinctes :

  • Lle TCO véhicule se concentre sur les coûts liés à un véhicule spécifique
  • Le TCO conducteur prend en compte les coûts individuels associés à chaque conducteur
  • Le TCO flotte englobe l’ensemble des coûts liés à la gestion de l’ensemble de la flotte auto.

Les composantes pour calculer le TCO

Pour calculer le TCO d’une flotte de véhicules, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs composants essentiels selon les différents postes de dépenses :

  • Coût d’ acquisition initial : Le prix d’achat des véhicules, les frais annexes lors de l’achat de véhicule, les taxes, etc.
  • Coûts d’exploitation : Les dépenses liées au carburant, à la consommation de carburant, à l’entretien, aux frais de gestion, à la dépréciation, etc.
  • Coûts d’ entretien : réparation, contrôle technique, révision
  • Coûts de gestion : tels que les salaires du gestionnaire du parc de véhicules
  • Coûts administratifs : Les coûts liés à la gestion administrative de la flotte, les frais de déplacement, les frais d’ immatriculation (cartes grises), etc.
  • Coûts liés à la technologie de gestion de parc de véhicules : Les dépenses associées aux systèmes de suivi, aux tableaux de bord, etc.
  • Amortissement : La répartition du coût d’achat initial sur la durée de vie utile du véhicule.

Les coûts dépendent du type de véhicule choisi : véhicule thermique, véhicules électriques et du mode de financement : location de véhicules, achats de véhicules ou encore leasing.

Comment maîtriser son TCO ?

La maîtrise du TCO passe par une gestion rigoureuse de chaque composante. Il est crucial de collecter et d’analyser les données pertinentes pour identifier les domaines où des économies peuvent être réalisées.

Utiliser des logiciels de gestion de parc moderne peut grandement faciliter cette tâche en fournissant des informations précises sur la performance de chaque véhicule.

Qu’est-ce que le TCM (Total Cost of Mobility) ?

Outre le TCO, il existe un autre concept essentiel à considérer dans la gestion de flotte : le TCM (Total Cost of Mobility).

Définition du TCM

Le TCM englobe tous les coûts liés à la mobilité professionnelle d’une entreprise, y compris les coûts des véhicules, mais également les coûts des alternatives à la propriété de véhicules, comme les services de covoiturage, de location, ou d’autopartage en entreprise.

Différence avec le TCO

La principale différence entre le TCO et le TCM réside dans la prise en compte des options de mobilité alternatives. Le TCM évalue l’efficacité des choix de mobilité de l’entreprise, ce qui peut inclure la réduction de la taille de la flotte en faveur de solutions de mobilité partagée, tout en maintenant une flexibilité optimale.

Comment l’autopartage améliore le TCO (Total Cost of Ownership) pour une flotte de véhicules professionnels

Découvrez comment l’autopartage peut réduire de manière significative votre TCO (Total Cost of Ownership) et optimiser votre flotte de véhicules.

Optimisation de l’utilisation des véhicules

Lorsque les entreprises optent pour l’autopartage, elles peuvent optimiser l’utilisation de leurs véhicules. Les employés peuvent réserver des véhicules uniquement lorsque cela est nécessaire, évitant ainsi des coûts directs et indirects inutiles.

Réduction de la taille de la flotte de véhicules

L’autopartage permet également de réduire la taille de la flotte de véhicules nécessaires. En partageant les véhicules entre les employés, une entreprise peut avoir besoin de moins de véhicules au total, réduisant ainsi les coûts d’acquisition, d’entretien et de stockage.

L’automatisation permet de réduire le temps passé à gérer sa flotte

En utilisant des plateformes d’autopartage automatisées, la gestion de la flotte devient plus efficace et nécessite moins de temps et de ressources. Cela permet aux gestionnaires de parc de se concentrer sur la maîtrise des coûts et l’optimisation des coûts plutôt que sur des tâches administratives.

Éco conduite et réduction des émissions de CO2

L’une des méthodes pour réduire les coûts de carburant et les émissions de CO2 est de promouvoir l’éco conduite au sein de la flotte. Des formations et des incitations peuvent être mises en place pour encourager une conduite plus économe en carburant et pour maîtriser le risque routier.

En conclusion, évaluer le coût d’une flotte de véhicules est essentiel pour une gestion efficace. Le TCO et le TCM sont des outils cruciaux pour comprendre et optimiser ces coûts. L’autopartage en entreprise est une solution innovante qui peut contribuer à réduire les dépenses directes et indirectes tout en améliorant l’efficacité de la gestion de parc automobile professionnel.