technologie d’autopartage

L’Autopartage comme alternative écologique : une solution fonctionnelle

Dans un monde de plus en plus conscient de l’impact environnemental des transports, l’autopartage apparaît comme une solution viable et écologique. Cet article présente un aperçu de cette alternative, de son fonctionnement à ses avantages.

L’autopartage : Qu’est-ce que c’est ?

L’autopartage est plus qu’un simple mode de transport, c’est un engagement envers un environnement plus sain et durable. Comprendre ce que signifie l’autopartage n’est pas seulement pertinent, mais nécessaire pour les entreprises, administrations et professionnels de la mobilité qui sont soucieux de préserver notre planète. C’est pourquoi nous allons approfondir cette notion dans la prochaine section.

Définition de l’autopartage

L’autopartage, rendu possible grâce à des solutions telles que celle d’Openfleet, est un concept innovant qui autorise une utilisation partagée d’un véhicule par plusieurs entreprises, administrations et professionnels de la mobilité. Ce système, au-delà de sa flexibilité, offre la commodité d’une voiture personnelle tout en réduisant l’empreinte environnementale.

Comment fonctionne l’autopartage ?

L’autopartage fonctionne de manière simple et efficace. Les entreprises, administrations et professionnels de la mobilité choisissent une solution technologique d’autopartage pour ouvrir leur flotte à une gestion optimisée et à une utilisation partagée de chaque véhicule.

Les voitures peuvent être réservées à l’avance, avec des tarifs[1] éventuels basés soit sur la durée d’utilisation, soit sur la distance parcourue. C’est un système qui permet d’éliminer les coûts d’entretien et d’assurance habituellement associés à la possession d’un véhicule, ce qui le rend particulièrement avantageux pour les utilisateurs..

L’Autopartage comme alternative écologique

Réduction de l’empreinte carbone

Selon une étude de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), une voiture en autopartage peut remplacer jusqu’à 9 voitures particulières. Ainsi, l’autopartage permet de réduire significativement le nombre de voitures sur les routes et, par conséquent, les émissions de CO2. En effet, l’ADEME estime que l’autopartage pourrait permettre une réduction de 0,5 à 1% des émissions de CO2 du secteur des transports. [1]

Économie des ressources naturelles

L’autopartage permet d’épargner d’importantes quantités de ressources naturelles. Selon une étude de la Fédération Européenne pour le Transport et l’Environnement, chaque voiture partagée permet d’économiser 2400 litres de pétrole et de réduire de 8 tonnes les émissions de CO2 tout au long de la durée de vie du véhicule. [2] De plus, la fabrication d’une seule voiture nécessite environ 15 tonnes de matières premières, dont une grande majorité est non renouvelable. [3]

L’autopartage, en limitant le nombre de voitures produites, permet par conséquent une économie significative de ressources naturelles. Ces études sont non seulement pertinentes pour toutes les personnes qui optent pour l’autopartage plutôt que de posséder un véhicule, mais aussi pour les entreprises, les administrations et les professionnels de la mobilité qui souhaitent adapter leurs solutions de mobilité pour être plus durables.

Les avantages de l’autopartage

Avantages pour les entreprises qui font appel à une flotte partagée en Leasing [1]

L’autopartage offre de nombreux avantages pour les entreprises. Il offre un accès pratique et facile à une flotte externe de véhicules sans les coûts associés à la possession de voitures, tels que l’assurance et l’entretien.

Plus souvent qu’autrement, ce sont des véhicules plus récents équipés de technologies de pointe et de fonctionnalités de sécurité améliorées, fournissant des voitures d’entreprise de haute qualité pour les employés ou pour les besoins logistiques. Une flotte en autopartage en leasing offre également une flexibilité énorme, permettant aux entreprises de choisir le type de voiture qui répond le mieux à leurs exigences à tout moment.

Enfin, l’autopartage encourage une conduite responsable, car la mise en place de l’autopartage est souvent associée à des campagnes de sensibilisation sur l’écoconduite.

Avantages pour les entreprises qui mettent leur propre flotte en autopartage

L’autopartage de leur propre flotte de véhicules présente de nombreux avantages pour les entreprises qui cherchent à promouvoir une politique de mobilité durable. Tout d’abord, elle permet une réduction significative des coûts liés à la gestion de flotte. En effet, l’autopartage optimise la rotation des véhicules et réduit donc le nombre de véhicules nécessaires.

Ensuite, offrir aux employés un service d’autopartage démontre l’engagement de l’entreprise en faveur de l’environnement. C’est un geste concret qui contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la préservation des ressources naturelles.

Cela peut renforcer l’image employeur et la réputation en matière de responsabilité sociale des entreprises.

Enfin, l’autopartage peut améliorer la satisfaction des employés. Il offre une flexibilité accrue et peut aider à réduire le stress lié aux déplacements. Il est temps d’adopter l’autopartage dans votre entreprise et de contribuer à un avenir plus durable.

L’autopartage dans l’avenir

L’avenir de l’autopartage en entreprise est prometteur. Avec une prise de conscience croissante des enjeux environnementaux, de plus en plus d’entreprises vont probablement intégrer l’autopartage dans leurs politiques de déplacement.

Non seulement cela permettra de réduire les coûts et d’optimiser l’utilisation des ressources, mais cela contribuera également à une marque d’entreprise plus verte et plus responsable.

De plus, l’amélioration des technologies d’autopartage promet une expérience utilisateur encore plus fluide et pratique. L’autopartage en entreprise est sur le point de devenir une norme dans le paysage des déplacements professionnels.

Conclusion

En conclusion, nous discuterons de l’avenir de l’autopartage et de son potentiel à remodeler nos villes et notre planète pour le mieux, tout en gardant à l’esprit les défis à relever.

[1]: ADEME, « L’autopartage : un levier pour la transition énergétique », 2018.

[2]: Fédération Européenne pour le Transport et l’Environnement, « Car-sharing: A solution for urban mobility », 2019.

[3]: World Steel Association, « How much steel is used in cars? », 2020.